Maraude et associations : le pilier d’une aide citoyenne

La situation des personnes sans domicile fixe devient de plus en plus difficile. Alors qu’ils étaient environ 200.000 en France en 2020, la crise sanitaire n’a fait qu’empirer leur nombre et leur situation. Ainsi, de plus en plus de personne vivent dans la rue, dans des situations précaire. Mal logé et mal nourrit, ces gens perdent leur autonomie et deviennent exclu de la société. Des associations sociales et caritatives apportent un soutien et un accompagnement à ces nécessiteux en faisant des maraudes. Voyons en quoi consistent ces actions et en quoi ils peuvent aider les personnes démunies.

Qu’est qu’une maraude ?

Dans un contexte social, une maraude est une tournée dans les rues pour aller à la rencontre de personnes exclues. C’est un une action sociale consistant à arpenter des rues, mais aussi des espaces public, pour apporter de l’aide et du soutien à des personnes démunies. Une maraude permet d’aider en urgence des personnes exposées à un danger potentiel, d’apporter un réconfort physique et un soutien psychologique.
Ce sont généralement des dispositifs sociaux et des associations qui organisent les maraudes, et tentent ainsi d’améliorer les conditions de vie des personnes sur leur lieu de résidence.

Une aide citoyenne envers les plus démunis

Une maraude est avant tout une aide, un support gratuit et désintéressé destinée à des personnes démunies, exclus et n’ayant pas de lien sociaux vivant dans la rue. Ce sont la plus part du temps des personnes sans domicile fixe (SDF), des personnes ayant des difficultés à se loger dans un endroit habitable de façon stable et permanent. Il y a également les migrants et les déplacés qui sont exclus, et n’ayant pas accès à des services sociaux.
C’est une aide citoyenne à toutes personnes en situation de pauvreté, isolées et ayant des difficultés à subvenir à des besoins essentiels comme se nourrir ou se vêtir.

Comment s’organisent les maraudes ?

Les maraudes sont organisées en équipe, un groupe de 3 personnes ou plus, qui peuvent être des professionnels dans le domaine sociale ou des bénévoles. Dans leur mission, le groupe peut être équipé de divers matériels de premier secours, mais aussi de divers dons aux personnes démunies.
Les maraudes sont souvent organisées en soirée ou pendant la nuit pour pouvoir atteindre les sans-abri qui sont en errance pendant la journée.

Qu’est-ce que l’on donne lors d’une maraude ?

Une maraude est une occasion pour tisses des liens avec les personnes défavorisées. C’est un moyen de les aider à surmonter des difficultés ponctuelles. On distribue souvent des boissons comme du thé ou du café, des aliments comme du pain ou des biscuits, mais aussi des couvertures.
Mais lors d’une maraude, on donne aussi de son temps, pour écouter, comprendre, compatir, conseiller et orienter les personnes. Cette approche psychologique est importante pour éviter l’isolement et la solitude.

Buts et fréquences des maraudes dans le milieu associatif

Une maraude a ainsi pour but d’apporter de l’espoir, avec un soutien matériel et psychologique pour amorcer l’insertion sociale. Tisser un lien de confiance sur le lieu de domicile d’une personne nécessiteuse facilite son orientation vers des espaces d’accueil ou d’accompagnement adéquats.
Pour cela, les maraudes sont organisées le plus fréquemment possible, et surtout lors des périodes assez difficiles comme les périodes de pluies, de gel et de canicules.