Pourquoi externaliser sa DSI ?

Avec le contexte économique mondial, chaque modèle économique doit faire des profits pour survivre. Il est inéluctable de déléguer la gestion de son système d’information et la gestion de ses matériels de communication à une tierce société. Cette dernière peut être une entreprise soit en outsourcing ou en offshoring. Le traitement consiste à externaliser sa DSI ou sa Direction des Systèmes d’Informations vers une autre entité qui n’est ni une filiale ni une succursale de l’entreprise donneur d’ordre.

Choisir la dsi externalisée comme formule gagnante

La dsi externalisée décharge plusieurs directions du poids qu’est la main d’œuvre nécessaire au bon fonctionnement de l’ensemble. En effet, le donneur d’ordre peut donner sa confiance à une tierce entreprise dans la réalisation des taches d’informations ou de mise en place de logiciels de traitement. Peu importe le secteur d’activité du donneur d’ordre, sans distinctions de produits ou de services proposés, il fera une économie sur les coûts d’exploitations en instaurant une dsi externalisée efficace. Des petits PME aux multinationales reconnues, l’avantage économique et la rapidité des traitements augmentent avec cette délégation de tâches. On parle alors d’outsourcing ou d’offshoring décomplexés. Une fois les besoins en communication, informatique (matériels, logiciels) analysés et avalisés, le prestataire pourra proposer son plan bâtit sur mesure. La protection des données digitalisées est au centre de la préoccupation de la dsi externalisée. La détection des failles sur la communication et l’apport de solutions technologiques garantira une prestation de qualité. Le secteur est vaste comme des donneurs d’ordre spécialisés en gestion à distance du réseau informatique, des plateformes de formations sur Internet, en community management ou de veilles médiatiques, sur un service clientèle ou en assistanat virtuel, collaboration à distance, en commercial en ligne ou en audit du circuit de transmission d’informations.

L’engagement d’une dsi externalisée

Puisque la dsi externalisée veille à la sécurité informatique et les questions de confidentialité, elle sera aussi en charge d’établir les accords informatiques qui regrouperont les conditions générales d’utilisation des technologies innovantes à mettre en place. Ce partenariat changera l’image de l’établissement donneur d’ordre, car même sa ressource humaine en interne devait être formée par la DSI externalisée sur les nouveaux outils d’exploitations. Certes le rôle de la dsi externalisée est fonctionnel, un simple service support, mais ses recommandations expertes doit être considérer par le donneur d’ordre. L’audit du parc et du système informatique incombera à la Direction des Systèmes d’Informations, transférer cette compétence à dsi externalisé n’est pas sans risques. L’intégrité, l’engagement, la confidentialité doivent être à la hauteur des données sensibles traitées. Ainsi, la protection des données personnelles et sensibles sera accrue dans le cycle de vie de chaque projet. Non seulement, la dsci externalisée donnera son expertise sur les projets actuels de l’entreprise délégante, mais surtout sur les anticipations futures du secteur informatique, une veille juridique et technologique du secteur de l’information. La dsi externalisée sera en charge d’apporter les modifications nécessaires à la procédure de traitement ou à ses logiciels suite à une nouvelle loi nationale ou internationale traitant de la circulation des informations ou données personnelles ou sensibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *